Livre de l’Atelier de spiritualité chrétienne

“Se goûter Un en Dieu”

Approche non-duelle de la spiritualité chrétienne

Préface par Isabelle Padovani

Ce livre rassemble à la fois un récit personnel, des découvertes intérieures cruciales, des repères pour avancer au niveau psycho-spirituel, une relecture de textes bibliques et des propositions très concrètes de pratiques spirituelles.

Suite à des crises personnelles, l’auteur a été voir sur d’autres chemins ce qui pouvait le relever «d’entre les morts». Ce qu’il a découvert l’a profondément bouleversé et l’a conduit à un renouvellement du regard et du vocabulaire chrétien. Il a compris la valeur du silence, de la créativité, des démarches psycho-corporelles, de la méditation, bref: de l’expérience intégrative dans une démarche spirituelle.

Ce livre a été pensé et réfléchi avec une équipe. Il est destiné à toutes les chercheuses et tous les chercheurs spirituels – chrétiens ou non – qui désirent mettre en résonance leurs expériences intérieures et les éléments de la tradition chrétienne, dans une interprétation revisitée. Il aimerait ainsi donner le goût de puiser dans la figure du Christ (ou du « JE-suis») et dans les textes bibliques des enseignements et des balises très précis pour vivre Dieu comme une expérience et pour se laisser guider vers le «Royaume» de la paix et de l’unification intérieure.


Présentation audio du livre

Il est disponible :

  • dans toutes les librairies en Suisse, en France, en Belgique et au Canada.
  • En format liseuse:

Envie de faire un commentaire sur ce livre ?

Laissez votre avis sur l’un de ces sites ou (mieux !) sur plusieurs d’entre eux :

Merci beaucoup !

Rejoignez le groupe Facebook d’échange autour de ce livre :

Se goûter UN en Dieu – Nils Phildius
Rejoindre ce groupe

4 thoughts on “Livre de l’Atelier de spiritualité chrétienne”

  1. A la lecture de “Se goûter Un en Dieu”, la communauté de la Maison bleu ciel se découvre véritable mise en forme des réflexions de l’Atelier de spiritualité chrétienne, creuset des recherches menant à ce bel ouvrage. On y dit pourquoi et comment affronter le renversement des comportements du quotidien qu’exige l’exploration d’un infini commun. L’autre n’y est plus un simple miroir des peurs et chagrins de l’existence – arrêt sur image bloquant toute évolution de la relation – mais bien parcelle intégrante de l’indicible présence qui fonde tous les êtres vivants. Cette conversion du regard vers le Tout autre par delà qui nous croyons être, cette ouverture à l’immobilité du silence contenant tous les possibles, telle est la proposition de Nils Phildius à la Maison bleu ciel comme dans cet ouvrage : ce n’est pas une évidence pourtant, d’où l’utilité de ce ‘guide’ offrant des balises tant théologiques que philosophiques, tant pratiques que théoriques pour aplanir le chemin de nos âmes. Écrit d’une plume alerte, ce livre incite à approfondir l’intime, à se réaliser plus grand que ses routines familières. On peut regretter que sa quête des origines du christianisme se soit limitée aux références canoniques alors que les apocryphes soutiennent plus clairement son objectif de remise en cause des rigidités traditionnelles de nos esprits et de nos institutions. ”Se goûter Un en Dieu” aurait aussi pu donner plus de place au ‘féminin sacré’ car l’Un de Dieu se savoure autant au féminin qu’au masculin. Mais l’essentiel du chemin à parcourir vers le Soi est dit – et bien dit.

    1. Témoignage précieux qui esquisse les traces d’un chemin d’intériorité.

      Une invitation concrète à réanimer notre souffle dans l’incarnation d’une expérience et d’une démarche spirituelle, à la rencontre du Christ en nous, qui demeure en nous, dans sa dimension Une, Source intime, abondante, fiable et mystérieuse, quelles que soient les vagues et les tempêtes de nos vies . Nils Phildius partage comment cette expérience du souffle du Vivant en lui, crée un passage vers une relecture symbolique nouvelle et unifiante de quelques unes des paroles du Christ. J’en recommande la lecture à tous ceux qui cherchent Dieu, dans l’indicible d’une présence en eux et au-delà de nos représentations et projections culturelles et cultuelles, à la fois Tout Autre et Tout Proche.

Laisser un commentaire