L’oraison…

L’oraison, matinale surtout, consiste en un double exercice; exercice de vol d’abord car il s’agit de se poser sur le Seigneur; exercice d’architecture ensuite, car il s’agit de poser le Seigneur comme fondation du jour ouvrable. Et il faut faire l’un et l’autre sans retard, immédiatement, sans quoi l’on a que trop tendance à papillonner sur soi-même et à se prendre soi-même pour assise.”

François Cassingena-Trévédy. Etincelles volume II p 116. Editions Ad Solem.

Moment-étincelle