Week-ends clown

« Une expérience où l’on devient acteur »

Le mélange du clown et la spiritualité est intéressant à plusieurs titres. Il permet de redécouvrir les textes, le plus souvent connus, en les questionnant et en regardant au fond ce qu’il en reste. Le clown est un engagement de soi afin d’explorer ce qui nous interpelle. Le clown peut tout et surtout permet de porter un regard contemporain sur la bible. Je vous recommande cette expérience où l’on devient acteur et non pas qu’auditeur.”

Axelle, juin 2018


« Exprimer le plus vrai de nous-mêmes »

Encore dans l’élan joyeux du W.E ‘Clown, chemin de spiritualité’ j’en fais mémoire : durant deux jours nous avons exploré divers chemins de rencontre avec soi, avec l’autre et les autres, chemin de grâce pour rencontrer le Tout Autre.

Avec un nez rouge en plein milieu de la figure nous avons revisité tantôt une parabole, un miracle ou une parole de Jésus, exprimant le plus vrai de nous-mêmes en accueillant toute la gamme des émotions qui nous habitaient comme ‘acteurs’ ou spectateurs’ dont le rire.

Nous avons actualisé la Parole la rendant plus vivante dans l’instant, alliant légèreté et profondeur.

Je me réjouis déjà du prochain W.E et nous espère nombreux pour vivre cette belle expérience qui nous relie à la beauté du cœur et de l’âme.

Emmanuelle, juin 2018


« Le clown amplifie l’émotion de chaque instant »

Quelle joie pour mon clown que ce week-end clown et spiritualité ! Débutants ou plus expérimentés, les participants se sont livrés, sans craindre le danger et encore moins le ridicule, ils ont tous dévoilé des brins de leur vie, de leur cheminement, dans la confiance et le non-jugement.

Re-visiter, ou être visité par ces histoires que nous connaissons plus ou moins, car nous avons aimé les entendre, les lire, encore et encore, les raconter à notre tour…. Le clown permet de vivre ces merveilleuses histoires de l’intérieur, en les incarnant il les actualise. Et l’instant présent et les imprévus font le reste !! Ah… cette improvisation sur la parabole du semeur qui va de notre sécheresse intérieure glyphosatée au super-rendement sans chimie de la permaculture, quel plaisir partagé, et quelle puissante allégorie de notre condition de cultivateurs(trices).

Des échauffements variés nous mènent tout naturellement à mimer, à improviser, jusqu’à mettre un nez rouge, ce si petit masque qui révèle tant ! Le clown a cela de commun avec la spiritualité qu’il est toujours en chemin, il donne du goût, son sel parfois épicé, et amplifie l’émotion de chaque instant : après la dure escalade sur le toit, au moment de faire passer par un trou la civière avec le paralytique, mon clown est soudain pris de vertiges, a peur de faire effondrer le toit sur la foule des fidèles, alors qu’il allait se sentir mal le public compatissant le rassure, ouf ! la sortie sera digne…

A refaire absolument, bravo et merci à la Maison Bleu Ciel.

Eric, juin 2018


Prochains week-ends