Week-end de chant et de silence

« Dans le souffle et la vigilance », approfondir son cheminement vers la Source par le chant et la méditation.

Prochain week-end: COMPLET ! Inscription possible sur liste d’attente

  • Du vendredi 20 mars à 19h30 au dimanche 22 mars 2020 à 16h.

Thème: Désencombrement et réceptivité à la Présence.

« Vous autres, venez à l’écart dans un lieu désert et reposez-vous un peu » Mc 6;31

Chanter et méditer au désert pour se désencombrer, s’alléger du non-essentiel, trouver cette disponibilité que nous inspire ce lieu de grande ouverture. Par analogie, tendre vers ce pur espace intérieur dont nous parlent toutes les traditions spirituelles afin que l’ensemble de notre personne devienne résonance par le chant et par le silence. 

Destiné à tout-e chercheur-se spirituel‑le même sans expérience du chant.

Contenu: Par le chant grégorien, la polyphonie et l’improvisation, nous expérimenterons le chant comme cheminement de résonance vers la Source en alternant chant collectif, chant intérieur et méditation silencieuse des textes chantés, nourrie de commentaires des grands mystiques d’hier et d’aujourd’hui, ainsi que de temps de méditation de textes bibliques.

–> lire les témoignages

Animation: Manuel Coley, chef de choeur (voir ci-dessous) et Nils Phildius, accompagnateur spirituel.

Je m’inscris sur la liste d’attente

maximum 20 personnes / week-end.

Participation aux frais: CHF 175.-, à payer après confirmation du week-end.

« Dans le souffle et la vigilance »

Pneuma (souffle) et Alethéia (littéralement le non-sommeil, l’éveil, la vigilance) sont les deux termes employés dans l’évangile de Jean par « l’Éveilleur » de Nazareth s’adressant à la femme de Samarie pour définir ce qu’est la prière véritable… Le souffle et la vigilance sont aussi les deux piliers de la méditation selon la tradition bouddhiste.
Nous nous appliquerons ce week-end à entrer en résonance avec ces deux mots dans une expérience effective de chant méditatif et de silence. Cet atelier se veut avant tout pratique et expérimental: Chanter c’est faire de la musique en étant à la fois l’instrument et l’instrumentiste.
Le chant sacré nourrit notre corps de louanges, qui, à son tour, purifie et soigne les autres corps de la personne (persona : étymologiquement « ce par quoi le son résonne » )

Laisser un commentaire